Publié le 17 Avril 2011

Mise à jour du 11 février 2017

Autocollant Die neue Europa

Le paquebot M/S "Europa" (M/S pour Motor Ship) de la Hapag Llyod*, dont il est question dans cet article, a été le troisième paquebot de cette compagnie à porter ce nom.

* Compagnie Allemande crée en 1970 par la fusion de la compagnie Hambourg America Linie et la compagnie Norddeutscher Lloyd.

Le premier "Europa", construit pour le compte de la compagnie Norddeutscher Lloyd, fit son voyage inaugural le 19 mars 1930. Détenteur du Ruban Bleu, il navigua principalement dans l'Atlantique Nord. II fut cédé à la France en 1946 au titre des réparations de guerre, pris le nom de "Liberté" et navigua pour le compte de la Compagnie Générale transatlantique d'août 1950 à novembre 1961.

Carte Postale du paquebot "Europa" (1930)

Carte Postale du paquebot "Europa" (1930)

Carte Postale du paquebot "Liberté"

Carte Postale du paquebot "Liberté"

Le second "Europa" avait pour nom initial "Kungsholm" et naviguait sous la bannière de la compagnie Svenska Amerika Linjen (Suède). Il effectua son voyage inaugural le 24 novembre 1953 et navigua pour cette compagnie jusqu'en 1964, année durant laquelle il fut vendu à la compagnie Norddeutscher Lloyd qui le rebaptisa "Europa". Il navigua sous cette dénomination jusqu'en 1981, année où il fut vendu à la compagnie Independent Continental Lines Ltd (groupe Costa Armatori). il prit alors le nom de Colombus C.

Carte Postale du paquebot "Kungsholm"

Carte Postale du paquebot "Kungsholm"

Carte Postale du paquebot "europa"

Carte Postale du paquebot "europa"

La version de l'"Europa" dont il est question dans cette page date de 1977, année des premières études. Le paquebot  construit par les chantiers Bremer Vulkan de Brème a été lancé le 22 décembre 1980 avec, pour marraine, Madame Simone Veil alors Présidente du Parlement Européen.

Carte commémoratve pour le lancement du paquebot "Europa", le 22 décembre 1982

Carte commémoratve pour le lancement du paquebot "Europa", le 22 décembre 1982

Il fit ses premiers essais à la mer en décembre 1981. Son voyage inaugural se déroula en trois sections, du 8 janvier au 13 mars 1982, avec un tour complet du continent Africain au départ de Gênes.

Couverture de la brochure inaugurale

Carte croisière inaugurale

Carte croisière inaugurale

Il navigua durant 17 ans sur les mers et les océans du Monde et fit sa dernière croisière du 8 au 30 juin 1999 de Kiel à Hambourg.

Brochure pour 1999, dernière année d'exploitation

En avril 1998, le paquebot est vendu à la compagnie Star Cruises mais continu à naviguer sous les couleurs de la Hapag Lloyd jusqu'au 30 juin 1999. Star Cruises fait effectuer, à compter du mois d'août, dans un chantier naval de Singapour, des travaux de réfection pour un montant de 15 millions de dollars. Entre autres travaux, l'ajout de balcons au niveau des 6 suites situées sous les ailerons de la passerelle. Le navire est renommé "SuperStar Europe" et entre en service en octobre 1999.


En février 2000, le paquebot est renommé "Superstar Aries" et navigue pour la compagnie jusqu'en mars 2004, date à laquelle il est vendu à la Compagnie Club Vacaciones. Le navire est alors renommé "Holiday Dream". Il est racheté en juin 2006 par la Compagnie Espagnole Pullmantur Cruises et effectue des croisières jusqu'en 2007, année où la Royal Caribbean International, le nouveau propriétaire de Pullmantur Cruises, décide de placer le navire sur le marché français en créant pour cela une filiale : la Compagnie Croisières de France.

Au printemps 2008, le paquebot est réaménagé, dans un chantier naval de Barcelone, pour un montant de 30 millions d'euros et prend le nom de "Bleu de France", avec pour marraine, à nouveau, Madame Simone Veil. Il effectue des croisières en Méditerranée à compter du mois de mai 2008. Vendu en 2011 à la compagnie Saga Holiday, le "Bleu de France" continuera de naviguer sous la bannière Croisières de France jusqu'en novembre 2010.

Carte postale du paquebot "bleu de France"

Carte postale du paquebot "bleu de France"

Revendu à la société saga Cruises, il est rénové aux chantiers Fincantieri à Palerme et remis en service en février 2012 sous le nom de "Saga Sapphire"

Carte Postale du paquebot "Saga Sapphire"

Carte Postale du paquebot "Saga Sapphire"

Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales
Le paquebot "Europa" en Cartes postales

Le paquebot "Europa" en Cartes postales

Maquette d'agence de l'Europa (ma collection)

Maquette version de jour

Maquette version de jour

Maquette version de nuit

Maquette version de nuit

Voir les commentaires

Rédigé par Gérard

Publié dans #Collection

Repost 0

Publié le 1 Avril 2011

Mise à jour du 25 décembre 2015.

L'ensemble de l'article a été retravaillé. Ont été ajoutés : le livret "ss France vous reçoit / Greets You" spécialement réédité pour la croisière Impériale et le rare menu "Napoléon" pour le dîner offert le 26 avril 1969 par le Président de la Compagnie Générale Transatlantique.

La plus prestigieuse des croisières du France :

La croisière Impériale du 9 au 29 avril 1969

Itinéraire :
Départ de Cannes le 9 avril
Portoferraio (Ile d'Elbe) le 10 avril
Freetown (Sierra Leone) le 15 avril
Jamestown (Sainte-Hélène) les 19 et 20 avril
Santa Cruz (Iles Canaries) le 25 avril
Ajaccio le 28 avril
Cannes le 29 avril

Passagers :
1353 dont 1123 français.

Conférenciers et conférences :
Dr Guy Gollewski : "Napoléon à l'île d'Elbe" et "Napoléon Corse".
André Castelot : "De Waterloo à Ste-Hélène" et "Napoléon et son fils".
Dr Paul Gagnière : "Les années terribles 1815 - 1820" et "La dernière maladie et la mort de Napoléon"

Petit résumé de la croisière :
Ce sont plus de 1300 passagers qui embarquent le 9 avril 1969 à Cannes pour cette croisière organisée à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Napoléon. La capacité habituelle de 1200 croisiéristes a été quelque peu augmentée, car dès le début de l'année 1968 la capacité maximale du navire est atteinte et la Compagnie Générale Transatlantique doit ouvrir des listes d'attente.

Une passion commune réunit cet ensemble de passagers de conditions différentes : Napoléon.

De fait, l'ambiance sera quasi parfaite contrairement à ce qui se passera 3 ans plus tard lors du premier Tour du Monde.

Outre 3 escales, en rapport avec cette commémoration (Île d'Elbe, Sainte-Hélène et Corse), 2 escales touristiques (Sierra Leone et les Îles Canaries) ont été ajoutées et ce afin de couper quelque peu la "monotonie" des journées en mer.

De nombreuses conférences seront organisées durant la croisière afin de mettre en appétit, si besoin était, les passagers.

Le 10 avril, France fait escale à Portoferraio (Île d'Elbe), où il est proposé aux passagers de visiter, entre-autre, la villa dei Mulini, résidence principale de l'Empereur de mai 1814 à février 1815.

Les 15 et 16 avril le navire est à Freetown en Sierra-Leone.

France arrive le 19 avril, vers 6 heures au large de Sainte-Hélène. Le temps sera splendide durant toute la durée de l'escale. Le débarquement se passe au mieux malgré les équipements portuaires relativement sommaires de la ville de Jamestown.

L'île étant assez isolée, ce débarquement de touristes majoritairement français est plutôt bien accueilli par les Héllènes qui mettront tout en oeuvre afin que l'escale se passe pour le mieux, y compris la mise à disposition de leurs véhicules ce qui, pour rejoindre les lieux de pèlerinage se révélera bien utile de par les distances à effectuer et le dénivelé de l'île.

Le 20 avril, une cérémonie, en présence de nombreuses personnes, se déroule au petit matin autour de la tombe, où l'Empereur reposa pendant 19 ans (de 1821 à 1840), durant laquelle l'Ajaccienne sera entonnée.

France lève l'ancre vers 14 heures, le commandant Pettré offrant à ses passagers un tour de l'île avant de mettre le cap sur l'île de l'Ascension que le paquebot longera le lendemain.

Le 23 avril a lieu à bord, et en duplex avec Paris, une grande vente aux enchères d'objets et documents historiques en rapport avec le Premier Empire : Livres, autographes, documents, médailles, décorations, armes et diverses reliques historiques, la pièce maîtresse de cette vente étant le chapeau de Napoléon - le 20 septembre 1814, l'Empereur; revenant d'une excursion sur l'île de Pianosa, sur le bateau Husher, un coup de vent jeta le chapeau à la mer. Devenu inutilisable, l'Empereur en fit don au Dr Lapi, un de ses Chambellans - Le chapeau est acquis par le comte de Vogüé pour la somme de 140 000 francs de 1969.

Le 25 avril se déroule l'escale de Santa Cruz de Ténériffe.

Le 28 avril, c'est Ajaccio. L'accueil est au niveau du succès de cette croisière : le navire et ses passagers sont accueillis par des tirs de canons, des grenadiers (les "vieux grenadiers de Genève" venus tout spécialement avec leurs uniformes) défilent au son de marches de l'Empire, les passagers sont accueillis avec des poignées de violettes en tissu parfumé lancées par des cantinettes lorsqu'ils débarquent à la gare maritime décorée aux couleurs des différentes nationalités présentes à bord.

Lors d'une réception donnée dans la matinée à l'hôtel de ville, le Président Lanier (Président de la Compagnie Générale Transatlantique) offre au maire de la ville un fragment du cercueil de l'empereur que la Compagnie a acquis lors de la vente aux enchères (13000 francs de 1969).

En fin d'après-midi, réception de plus de 700 personnes au salon des "Tuileries", groupes folkloriques sur la plage arrière, et en milieu de soirée, défilé de mode Christian Dior.

Vers 23h45, France quitte la rade d'Ajaccio et ce sont les îles Sanguinaires qui s'embrasent pour un dernier adieu. Jamais croisière à bord du France n'aura remporté un tel succès.

Complément d'information sur la croisière dans le "Transat actualité" d'avril 1969, consacré, en grande partie, à la croisière Impériale

"Transat actualités", avril 1969

Visionner le "Transat Actualités" d'avril 1969

Documents sur la croisière Impériale

PUBLICITE

Dépliant de la croisière

Dépliant horaires et tarifs de la croisière

Visionner le dépliant horaires et tarifs de la croisière

Panneau publicitaire annonçant la croisière Impériale (panneau cartonné de 40 x 60 cm, placé généralement dans les vitrines des agences de voyages).

Panneau publicitaire annonçant la vente aux enchère d'un chapeau porté par Napoléon à l'île d'Elbe (panneau cartonné de 40 x 60 cm, placé généralement dans les vitrines des agences de voyages).

AVANT LA CROISIERE

"Le Moniteur" n°1, février 1969

Courrier de mars 1969 accompagnant "Le Moniteur" n°2

"Le Moniteur" n°2, mars 1969

Note d'informations adressée aux passagers

L'EMBARQUEMENT

Livret "France vous reçoit" / "France greets you" édition spéciale pour la croisière Impériale

Dépliant Bienvenue à bord

Liste des passagers

Livret des excursions proposées durant la croisière

Pochette pour les tickets d'excursion

Plan croisière spécialement édité pour cette croisière

Coupe longitudinale éditée pour cette croisière

LA VIE A BORD

Programme type de la journée

Visionner l'ensemble des programmes de la journée pour cette croisière

Chaque jour, le journal du bord, "L'Atlantique", est distribué aux passagers

Visionner les couvertures des numéros spéciaux édités pour l'occasion

Programmes des principales soirées et bals donnés à bord

Visionner les programmes des principales soirée et des bals donnés à bord

Autres manifestations

Spectacle de son et lumières proposé pendant 11 jours

Dépliant du spectacle

Vente aux enchères du 23 avril 1969

Catalogue de la vente (il est hélas impossible de scanner son contenu sans risquer de l'abîmer...)

Bordereau d'adjudication

Défilé de haute couture Dior

Programme du défilé

Visionner le programme du défilé Christian Dior

Cocktails

Invitation pour le cocktail du 17 avril 1969

Invitation pour le cocktail du 22 avril 1969

Les menus

Les menus "classiques" dessinés par Jean Adrien Mercier

Visionner un menu et les différentes couvertures des menus proposés

Les menus événementiels

Visionner les différents menus événementiels proposés

Le rare menu du dîner "Napoléon" offert par Edmond Lanier, président de la Compagnie Générale transatlantique, le 26 avril 1969

Ticket d'attribution de table à la salle à manger du Roi de Rome (salle à manger Chambord)

LES SOUVENIRS

Carnet de 10 Cartes postales

Carnet de 12 diapositives

Disque 45T

Livret sur l'histoire de Napoléon en 14 feuillets

Feuillet commémoratif Sainte Hélène - Longwood

Diplôme d'honneur "Le grand Cordon de l'ordre des Noctambules"

Notes de voyage (Abstract of Log). Document remis à chaque passager à la fin de voyage

Pochette porte documents (programmes, menus...)

Porte-clef croisière impériale

Médaille croisière impériale

Livre souvenir de la croisière Impériale (édité en 1970)

Deux photos prises le 28 avril 1969 par Paul Telli, un ami d'Ajaccio

Photo du "France" à Ajaccio

Photo du "France" à Ajaccio

Voir les commentaires

Rédigé par Gérard

Publié dans #Collection

Repost 0