Paquebot "La Provence" : naufrage le 26 février 1916

Publié le 18 Février 2016

Mises à jour du 26 juin 2017 : 

CP des intérieurs : CP n° 23

 

CP  Le Havre - "La Provence"

Le paquebot « La Provence » construit aux Chantiers de Penhoët pour le compte de la Compagnie Générale Transatlantique est lancé le 21 mars 1905. C'est le plus gros paquebot de la Compagnie lors de sa mise en service le 21 avril 1906.

CP  postée le 13 avril 1906

CP  Le Havre - "La Provence" - Coupe longitudinale

Visionner la construction de "La Provence" à travers quelques cartes postales

D’une longueur de 190,67 mètres pour une largeur de 19,78 mètres, il peut transporter 1362 passagers (422 en première classe, 132 en seconde classe et 808 en 3ème classe) et 443 hommes d’équipage. En outre, il possède 21 chaudières qui développent 30000 chevaux grâce au 20 tonnes de charbon dévorées toutes les heures. Affecté sur la ligne Le Havre - New York, pour des voyages en moins de 6 jours, il est, dès son second voyage, confronté au paquebot « Deutchland », (paquebot Allemand de la HAPAG*, détenteur du ruban bleu) qu’il bat, le 31 mai 1906, avec 4 heures d’avance sur son rival.

 

* HAPAG : Hamburg-Amerikanische Packetfahrt-Actien-Gesellschaft ou Hamburg-Amerika Linie est une Compagnie Allemande fondé en 1847 qui fusionnera avec la Norddeutscher Lloyd, crée en 1857, pour donner la Hapag-Lloyd.

CP  Am Bord "Deutschland"

CP  Record de Vitesse remporté par "La Provence" sur le "Deutschland"

CP  Le paquebot "La Provence"

CP  Le Havre - "La Provence" entrant au port, par gros temps

Visionner un ensemble de carte postales de "La Provence" au Havre

Ses aménagements sont luxueux pour l’époque et, première sur un paquebot Français, il possède un système de télégraphie sans fil. C’est à son bord que sont imprimés les premiers numéros de « L’Atlantique », journal du bord édité pour les passagers.

Coupe longitudinale de "La Provence"

CP  Le Havre - "La Provence" - Escalier des Premières Classes

Visionner un ensemble de CP des aménagements intérieurs

Point journalier - Souvenir de la traversée du 19 au 26 juin 1909

Visionner le souvenir de juin 1909

 

« Le Provence » est réquisitionnée le 2 août 1914 et est envoyé à Cherbourg pour y être transformé en croiseur auxiliaire sous le nom de  « Provence II », un cuirassé Français portant déjà le nom de « Provence ». Il est armé de 11 canons de différente portée et est affecté à la surveillance de la Calabre et du détroit de Messine.

C’est au début de l’année 1915 que le navire change de mission ; il devient transport de troupes, chargé d’acheminer les soldats vers les Dardanelles. Du lustre d'antran, il ne reste rien; les salons et salles à manger ont été transformés en dortoirs et le pont-promenade est devenu une grande écurie.

Ses 6 premiers transports se passent sans encombre; le septième lui sera fatal. Le 23 février 1916, le « Provence II » quitte Toulon pour Salonique avec 1800 passagers dont 1693 hommes du 3ème régiment colonial, 422 hommes d’équipage et environ 200 chevaux et mulets. Le 26 février, alors qu’il navigue à la vitesse de 15 noeuds, au sud du Cap Matapan (Cap du Péloponnèse), le navire est atteint à tribord par une torpille tirée depuis un sous-marin allemand U35. Il sombre par l’arrière en 17 minutes, entraînant dans la mort 912 victimes (772 militaires tous grades confondus et 139 marins).

 

Pour plus de détails, lire l'ouvrage de Emile Ducharlet "Front d'Orient - Le drame de la Provence II - 26 février 1916"

Le  Miroir n° 120 du 12 mars 1916

L'Excelsior n° 1933 du 1er mars 1916

Rédigé par Gérard

Publié dans #Collection

Repost 0
Commenter cet article