Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers

Publié le 3 Avril 2012

Dernière mise à jour : 18 avril 2017 : 10 CP couleur des intérieurs de 1ère classe

Photo du "France" en mer (Photo Méheux)

Photo du "France" en mer (Photo Méheux)

C'est en 1904 que Jules Charles-Roux devient Président de la Compagnie Générale Transatlantique (CGT). Il décide que pour les navires de la Compagnie, le confort primera sur la vitesse. C'est un pari risqué car la mode du moment sur l'Atlantique nord est, pour les principales compagnies maritimes, de posséder des navires de plus en plus gros et de plus en plus puissants afin de pouvoir remporter le fameux trophée, le Ruban Bleu.
Le Président annonce en 1907 que la CGT est en pourparlers pour la construction du plus grand navire que la Compagnie n'ait jamais commandée : le paquebot "Picardie".
En fait, les travaux ne débutent que le 20 avril 1909, aux Chantiers de Penhoët, à Saint-Nazaire. Le navire est lancé le 20 septembre 1910 sous le nom de "France". Il mesure 217,20 mètres de long, 23,08 mètres de large, sa jauge brute est de 23666 tonneaux et sa puissance de 45000 cv.

Visionner un ensemble de cartes du "France" en construction à St Nazaire

Nota : Ce nouveau "France" est le second à porter ce nom au sein de la CGT; Le premier "France" est lancé en 1864; C'est un paquebot à roues à aubes, et à voiles, qui sera transformé en 1873/1874 en paquebot à hélices. Retiré du service en 1910 est envoyé à la casse.
Outre ses dimensions importantes, "France" est le premier paquebot français à posséder 4 cheminées (il sera d'ailleurs le seul), 2 ascenseurs (en 1ère classe) il est aussi le premier à être mue par 4 turbines à triples expansions (soit 4 hélices).
Prévu pour atteindre une vitesse de 23,5 noeuds, le paquebot atteint, lors de ses essais en mer au mois de mars 1912, la vitesse de 25 noeuds.

CP du "France" quittant Saint-Nazaire le 3 avril 1912 (CP 1)

CP du "France" quittant Saint-Nazaire (CP 2)

"France" quitte Saint-Nazaire le 3 avril 1912 et arrive au Havre le 13 avril. Le 20 avril, sous les ordres du capitaine Poncelet, il entame son voyage inaugural Le Havre - Plymouth - New York avec 163 passagers de 1ère classe, 162 de seconde classe et 949 passagers de 3ème classe. Passagers comme équipage ont en tête le naufrage du "Titanic" intervenu 5 jours plus tôt.

CP moderne représentant le naufrage du "Titanic"

Le Génie Civil du 20 avril 1912

Visionner l'article du Génie Civil

Contrairement au paquebot de la White Star Line, "France" possède, dès sa mise en service, assez de canots et de radeaux pour l'ensemble des personnes embarquées à bord et la Compagnie le fait savoir dans ses publicités.
Le paquebot arrive à New York après 6 jours et 4 heures de traversée qui s'est effectuée à une vitesse moyenne de 22,45 noeuds. Le paquebot reste à quai quelques jours à New York, pour des festivités, puis reprend sa route vers l'Europe.
Le succès de "France" est immédiat; Ses aménagements luxueux dont le style lui vaudront les surnoms de "Versailles des mers" ou "Château sur l'Atlantique", son immense hall d'accueil en rotonde, son café Mauresque, où de jeunes pages noirs servent le café aux passagers, son bowling, son café terrasse, en font la coqueluche d'une clientèle fortunée (en en majeure partie américaine).

Livret édité en 1912

Les aménagements du "France" en Cartes Postales :

Carnet de 12 CP en N&B

Carnet de 12 CP en N&B (n° 2)

Carnet de 12 CP colorisées

Enveloppe contenant 12 CP en N&B

Enveloppe contenant 12 CP en N&B

Autres Cartes Postales

Installations de 1ère classe 

1 - Salon Louis XIV (Grand salon) - 1ère classe

2 - The Moorish Room (Salon Mauresque) - 1ère classe

3 - The Grand Dining Salon (Salle à manger) - 1ère classe

10 Cartes Postales - Installations de 1ère classe

01 - Fumoir

02 - Salle à Manger

03 - Grand Salon

04 - Mécanothérapie

05 - Salon Mixte

06 - Salon Mauresque

07 - Café Terrasse

08 - Pont Promenade

09 - Appartement de Grand Luxe

10 - Le Hall

Autres Cartes Postales

Installations de Seconde Classe 

1 - The Lounge - Second Class

2 - The Dining Room - Second Class

3 - The Promenade Deck - Second Class

4 - The Main Staircase and Information Bureau - Second Class

5 - The Smoking Room - Second Class

6 - A Typical Stateroom - Second Class

La première guerre mondiale éclate. Le 14 août 1914, à le demande du Ministère des Affaires Étrangères, "France" effectue un voyage sur New York pour rapatrier les touristes américains surpris par la déclaration de guerre. Avec 2500 passagers à bord, "France" effectue la plus belle recette de sa carrière.
Désarmé à Brest (l'armement d'un navire consiste à fournir tout ce qui est nécessaire - matériel et ravitaillement - à son exploitation), il est réquisitionné le 18 mars 1915 comme croiseur auxiliaire puis comme transport de troupes. Il embarque à Toulon l'état-major de la 156° division et ses 4 000 hommes pour les Dardanelles où ils sont débarqués le 2 mai.
Il revient sur Toulon avec 640 blessés et fait un second voyage, du 18 au 24 mai, avec, à nouveau, 4 000 hommes. Le 8 novembre 1915, une convention est signée par laquelle la Marine prend possession du navire qui est renommé le 15 "France IV". Il est converti en navire-hôpital, avec une capacité de 2500 lits.

CP du "France" transformé en navire hôpital

Visionner des CP du "France" transformé en navire hôpital

Le navire appareille le 8 décembre 1915 pour Corfou et Salonique d'où il ramène 2 700 blessés serbes. Le 10 mars 1916, il est désarmé pour carénage à Malte. Réarmé le 13 juillet 1916, il rapatrie sur Toulon 24 991 blessés en dix voyages. "France IV" est désarmé à nouveau du 7 mai 1917 au 23 mars 1918 à Toulon. En avril 1918, il est transformé à nouveau en transport de troupes (capacité : 5.000 hommes) puis utilisé jusqu'en mars 1919 pour convoyer depuis Brest les soldats américains qui rentrent au pays. En 1919 "France" reprend peu à peu son service commercial; En février il transporte depuis Bordeaux 572 passagers, plus de 4000 soldats et 613 membres d'équipage.
Le 6 août 1919, le navire reprend son nom et son service régulier.

Menu du déjeuner du 6 octobre 1919

Le 25 octobre 1920, il relâche en rade de Brest pour débarquer les 9 victimes d'un accident de chaudière survenu au large de Cherbourg.
D'octobre 1923 à mai 1924, le paquebot est modernisé aux chantiers de saint-Nazaire; les espaces passagers sont rénovés, et ses chaudières au charbon sont remplacées par des chaudières au mazout.

Livret édité en 1923

A partir de janvier 1929, il effectue, au départ de New York des croisières à destination de la Méditerranée et des Antilles.

Dépliant 1932 paquebots "France", 18 day West Indies Cruise

Brochure Les vacances de Pâques en croisière - Printemps 1931

Dépliant Aristocratic Winter Cruises 1931 - 1932 Paquebots « France », « Paris » et « Lafayette »

Dépliant West Indies Cruises 1932

Une dernière croisière du 28 juillet au 8 août 1932 le conduit au Spitzberg et au Cap Nord. Le 9 septembre l'arrêt de son activité est annoncée durant son voyage transatlantique entre New york et Le Havre.
Désarmé au Havre, le paquebot est victime d'un incendie en janvier 1933. Il est vendu pour démolition en novembre 1934. Le vieux paquebot quitte Le Havre le 15 avril 1935, soit moins d’un mois avant l’arrivée inaugurale du paquebot "Normandie" pour être démoli à Dunkerque.

Documents de la vie à bord :

Carte de Point (Abstract of Log) du 5 septembre 1912

Menu du Diner du 10 avril 1914

France-Amérique - Journal distribué à bord - Septembre 1914

Visionner les journaux édités pour la traversée du 7 au 11 septembre 1914

Liste des passagers de la classe Cabine - Transatlantique NY - Plymouth - Le Havre du 28 juin 1922

Visionner la liste (contient de nombreuses informations sur la vie à bord)

Programme du concert symphonique du 20 août 1924

Première croisière en Méditerranée et au Maroc, Départ de Marseille le 24 janvier 1928 - Liste des passagers First and Second Class (87 passagers)

Programme du concert symphonique du 27 août 1929

Menu pour le déjeuner du 20 février 1931

Photo de "France" à quai

Le "France" en Cartes Postales :

Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers
Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers
Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers
Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers
Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers
Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers
Paquebot "France" de 1912 - Versailles sur les mers

Rédigé par Gérard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrice 11/05/2017 06:39

Bonjour
Pouvez me confirmer s il existait bien des salles de jeux ( style tables de jeux traditionnels casino )
Sur le paquebot france
Car je suis collectionneur et possède un Jetons de 1912 ( je voudrais confirmer sa provenance )
Merci
Cordialement
Patrice

contact@tokenschips.com

www.tokenschips.com

Antonio 16/12/2015 00:58

I need a photo of the Divona ship 1912. Is it possible?

Gérard 16/12/2015 13:34

Hello,
Sorry, I do not have anything about this ship.
Gérard

ANDRE 15/12/2015 18:45

Bonjour
Je suis intrigué par les deux voyages du France 4 aux Dardanelles car vous dites qu'il a fait un voyage le 18 mars 1915 et le second du 18 au 24 mai; or j'ai une lettre de mon oncle qui écrit depuis le France ou il vient d'embarquer , a Toulon, et qui est datée du 7 mai 1915; a-t-il fait un autre voyage avant le 18 mai?
merci de me renseigner si cela est possible.
cordialement
Mr ANDRE Paul

Serge 15/08/2015 18:32

j'ai une photo du transatlantique La France avec 2 cheminées et trois mats est ce le meme bateau ???

Gérard 18/08/2015 00:17

Je pense qu'il s'agisse du 1er France (1864 - 1910), initialement équipé de roues à aubes puis transformé en 1874 (hélices + 3ème mat).

Francesca 13/02/2015 04:23

Merci de partager ces beaux souvenirs. Mon grand-père a travaillé sur la France comme groom de l'âge de onze ans, et est devenu un assistant du commissaire de bord quand il avait quinze ans. Il est mort à l'âge de 103, et a eu des histoires étonnantes. Il a vécu une vie très excitant et intéressant. Ces photos me aident à me rends compte combien il est vrai quand il a parlé de la façon dont le navire était luxueux!

Gérard 13/02/2015 13:54

Bonjour,
Merci pour votre commentaire, et heureux d'avoir pu, à travers cet article, vous rendre ce service.
Bien cordialement,
Gérard